lundi 31 août 2015

Review - Paper Towns (2015)


★★
PAPER TOWNS
par Jake Schreier
(2015)

All the paper kids drinking beer some bum bought for them at the paper convenience store. 
Everyone demented with the mania of owning things.
 All the things paper-thin and paper-frail. And all the people, too. 
I've lived here for eighteen years and I have never once in my life come 
across anyone who cares about anything that matters.


Je me décide enfin à poster ma chronique du film Paper Towns ou La Face Cachée de Margo en VF, adaptation éponyme du roman de John Green. J'ai lu le livre il y a quelques années déjà, Nathan du Carnet de Lecture de Nathan me l'avait offert pour mon anniversaire et je l'avais littéralement adoré. Je me souviens avoir été fasciné par l'histoire des villes de papier et m'être identifié au personnage de Margo notamment par la manière que celle-ci a de voir les choses et le monde qui l'entoure. Elle a une philosophie bien à elle et agit comme bon lui semble. Du coup, quand j'ai appris qu'une adaptation cinématographique allait voir le jour, j'ai sauté de joie. J'avais beaucoup aimé l'adaptation du roman The Fault in our Stars du même auteur que j'avais trouvé extrêmement fidèle au roman donc j'étais confiante quand à l'adaptation de Paper Towns et surtout, très pressée à l'idée de le découvrir sur grand écran. J'ai donc suivi la production du film depuis le début à savoir dès l'annonce du casting jusqu'à la post-production et j'ai notamment pu partagé ça avec le frère de Nathan, Tom qui tient le fantastique site JohnGreenFrance. Quand le film est enfin sorti en salles, je me suis précipitée pour aller le voir. 
Et j'ai adoré. J'ai quasiment tout aimé dans ce film, du casting à l'histoire, aux décors en passant par la bande-originale. Je voulais relire le livre avant de voir le film mais je n'en ai pas eu le temps donc en allant au cinéma, je n'avais pas tous les détails de l'histoire en tête mais je me souvenais des grandes lignes de cette dernière. Quentin est un jeune adolescent en dernière année de lycée, plus que quelques semaines et il entrera dans la vie adulte et laissera ses années de lycéen derrière lui. Le personnage divinement bien incarné par Nat Wolff, est un jeune homme sérieux qui aspire à faire des études de médecine, il est un bon élève, n'a jamais manqué un cours et est entouré par ses deux meilleurs amis, Ben et Radar. Mais Q comme il est affectueusement surnommé par ses pairs, est amoureux de sa voisine, Margo, depuis que celle ci a emménagé près de chez lui alors qu'ils étaient enfants. En réalité, dire qu'il est amoureux est un terme beaucoup trop faible pour considérer son rapport à celle-ci, il est fasciné par Margo et lui voue un véritable mythe, elle qu'il considère comme son miracle à lui. C'est plutôt ironique quand on voit que l'objet de tous ses désirs ne le calcule même pas bien qu'ils furent amis il y a bien des années. 
Cara Delevingne interprète ici le personnage de Margo. C'est d'ailleurs le tout premier rôle de Cara aux cinéma, celle si étant avant tout, mannequin. Et bien, je dois dire qu'elle a réussi son pari parce qu'elle a su parfaitement donné tout son sens à son personnage. Pour moi, elle était La Margo du roman, unique, originale, pleine de vie et mystérieuse, populaire et adorée de tous que j'imaginais en lisant le roman. Son personnage n'apparaît pourtant qu'au début et à la fin du film car l'intrigue tourne en réalité autour de la quête pour la retrouver mais c'est plus que ça. On suit le personnage de Quentin accompagné de ses fidèles amis dans sa recherche pour retrouver sa Margo qui n'est pas vraiment la sienne au final. Il a vécu une nuit magique avec elle juste avant son départ tandis qu'elle mettait en oeuvre son plan visant à se venger de son petit ami qui l'avait trompé et ce souvenir le hante. Margo a laissé des indices derrière et Quentin a l'impression d'avoir une mission à accomplir pour retrouver celle qui a bouleversé sa vie. C'est une vraie quête d'identité. Et tandis qu'il mène ses recherches et embarque pour une virée en voiture à l'autre bout du pays, l'ombre de Margo plane sur lui. 
J'ai beaucoup aimé le personnage de Quentin. Il est très attachant et on peut aisément s'identifier à lui et comprendre la profonde détresse qu'il ressent. Mais malgré tout, il reste un personnage joyeux avec qui on a envie de devenir ami. Et en parlant d'amis, je dois dire que j'ai autant adoré les personnages secondaires comme Ben, Radar, Lacey et Angela que j'ai trouvé terriblement amusants. J'apprécie que la production ait accordé autant d'importance au duo Q/Margo qu'aux autres personnages. On ressent une vraie unité et une complicité dans le groupe qui se retranscrit parfaitement à l'écran.
J'ai beaucoup aimé la bande-originale - mention spéciale pour la reprise de la chanson Pokemon qui est juste hilarante, les petites références à The Fault in Our Stars également, les décors sont très fidèles au roman et bien que certains passages du roman ont dû être coupé dans le scénario, il y a des petits détails qui m'ont fait sourire comme la collection des père-noel de couleur noire que j'avais vraiment hâte de voir ! La fin est très différente du roman mais ça ne m'a plus dérangé que ça. Au contraire, je l'ai trouvé très bien. Que vous soyez fan ou non du roman, que vous l'ayez lu ou pas, je ne peux que vous inviter à voir cette adaptation pour laquelle j'ai eu un vrai coup de coeur !

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires -