mardi 17 décembre 2013

Vinyl


VINYL 
réalisé par Sara Sugarman 
(2013)

Dernièrement, j'ai eu la chance de découvrir de nombreuses pépites cinématographiques qui n'ont pour la plupart, pas la reconnaissances qu'elles méritent. En voici un que j'ai tout particulièrement adoré. J'ai d'abord été rapidement intrigué par ce film qui porte quand même un nom que l'on qualifiera sans contexte de cool. Etant une grande adepte des vinyles que je collectionne, ma curiosité a vite été piqué car non seulement, la bande-annonce donne envie mais le film compte au casting, un acteur anglais talentueux Jamie Blackley que j'adore littéralement. Le film n'étant pas sorti en France - surprenant encore une fois - je l'ai donc commandé sur internet. Si le film vous intéresse, vous pouvez par exemple l'acheter via Amazon en cliquant-ici mais attention, il n'y a ni doublage français, ni sous-titres. Le film raconte l'histoire de Johnny Jones, une ancienne rock star qui inspire à retrouver le monde fantastique de la musique en renouant avec le succès. Ce qui est surtout intéressant ici, c'est de noter le fait que le film s'inspire d'une véritable histoire, celle de Mike Peters, du groupe The Alarm. Ce groupe de rock anglais a repris son activité en 2004, quinze ans après la sortie de leur dernier album.  Une vingtaine d'années plus tôt, le groupe de Johnny Jones s'est séparé et ses membres ne se sont plus jamais revus jusqu'à un beau jour où ces derniers se retrouvent par hasard lors d'un enterrement, la bonne attente renaît entre eux, ils enterrent la hache de guerre et après une bonne cuite, ils enregistrent un morceau. Un très bon morceau. Surement le meilleur du groupe. Johnny, après avoir repris ses esprits - comprenez, après avoir dé-saoulé - décide d'aller de maisons de disque en maisons de disque pour les convaincre de le signer car il est persuadé de tenir LE morceau.  Mais voyant que les portes se ferment au fur et à mesure, et comprenant que son âge peut sans doute y être pour quelque chose, décide de mettre en place un stratagème plutôt astucieux qui consiste à monter un faux groupe composé de jeunes artistes "The Single Shots" qui interpréteront le morceau en question et une fois que celui-ci sera reconnue, il mettra fin à sa supercherie.  C'est vraiment un très bon film, accompagné d'une excellente bande-originale, d'un casting à la hauteur du scénario qui est à la fois drôle et touchant, que je ne peux que vous conseillez de voir. J'espère qu'un jour il sortira en France afin que tout le monde puisse en profiter.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Commentaires -